Boire de l’eau chaude, ou la détox économique

pour-tea-steam-hot-cup-kettle-ceramic-hd-wallpaper

« En Ayurveda, on dit que l’eau chaude (pour Vatta et Kapha) ou tiède (pour Pitta), bue à petites gorgées, purifie le système nerveux des dépôts qui répriment les pensées et les sentiments de l’être humain. « 

Boire de l’eau chaude sans rien dedans ? …

Dans cet article, découvrez les vertus insoupçonnées de l’eau chaude pour l’organisme.

Adepte depuis plus d’un an, je vous partage mon expérience.

 

 

 

Cela fait plus d’un an que je bois de l’eau chaude tous les jours. Etant une amatrice de tisanes, il m’a pris une fois de me renseigner sur les vertus de l’eau chaude seule. Quelle ne fut pas ma surprise en voyant qu’elle était utilisée dans beaucoup de cultures, et notamment en médecine ayurvédique (voir légende photo).

On pourrait croire à la base que la tisane serait meilleure et plus saine, mais le fait est que la tisane, contrairement à l’eau seule, contient des substances végétales. Substances qui bien que non fibreuses, ont des effets sur le système digestif. L’eau pure possédant une faculté d’osmose par capillarité avec l’eau intracellulaire de notre organisme, la présence de la moindre substance entraînera un processus de digestion et retardera par conséquent son assimilation.

L’eau doit être la plus pure possible, il faut éviter au maximum l’eau du robinet (ce conseil est bon pour tout le temps, toute votre vie : l’eau du robinet n’est pas idéale pour s’hydrater au quotidien) ainsi que les eaux très (trop) minéralisées.
Privilégiez les eaux osmosées ou celles en bouteille peu minéralisées (type Mont Roucous par exemple).
Oubliez (bannissez) également les eaux qui contiennent du fluor.

Il est conseillé de commencer la journée avec un bol d’eau chaude bouilli, le matin à jeun, avant toute autre chose. Le corps se réveille en douceur, les organes se mettent en route sans être brusqués, le plus naturellement et le plus efficacement possible.
C’est quand même plus agréable pour le corps que de se prendre un café serré dès le réveil !

Dans l’idéal, on peut boire tout son quota d’eau quotidienne chaude, par petites gorgées, tout au long de la journée. Finalement à y réfléchir, je ne changerai mes habitudes pour rien au monde, puisqu’été comme hiver, je préfère le goût et la sensation de l’eau chaude à l’eau froide. Après, c’est au goût de chacun !

Soyez prévenus : il n’est pas bon de boire de l’eau bouillante. La chaleur de l’eau que vous buvez doit être tolérable. Sachez que l’eau brûlante sera aussi néfaste que l’eau glacé ; il est mauvais de traumatiser son corps (d’ailleurs, en médecine traditionnelle chinoise, on apprend qu’il ne faut pas boire ni manger trop chaud ou trop froid).
Pour l’anecdote : une étude Iranienne a constaté un lien entre le cancer de l’œsophage et la consommation de liquides très chauds.
Maintenant que vous savez tout ça, si c’est brûlant, patientez donc un peu.

Pour l’explication physiologique, l’eau froide a un effet contractant au niveau des tissus de l’organisme, ainsi qu’un pouvoir astringent, tandis que l’eau chaude a un effet dilatant, qui lui confère donc une grande diffusibilité. Par conséquent, l’eau chaude par son effet dilatant réhydratera plus facilement un corps déshydraté (comme après une nuit de sommeil) que l’eau froide.
La prise quotidienne d’eau chaude est efficace pour se maintenir en bonne santé et prévenir les maladies, elle provoque en douceur un drainage des reins et du foie ainsi qu’un nettoyage gastro-intestinal, aide à évacuer les acides lactiques et uriques accumulés dans le sang, active la circulation, améliore l’activité cérébrale, calme le système nerveux, stimule immunité et combat l’atonie musculaire.
En période de jeûne, l’eau chaude est intéressante car elle aide l’organisme à se libérer plus rapidement de ses toxines en les drainant vers les émonctoires (eau chaude = dilatation des tissus = évacuation plus rapide des toxines = moins de symptômes désagréables habituels de début de jeûne).

Lors des premiers essais, il se peut que l’on ressente une sensation de nausée, d’écœurement, de dégoût. Cela peut se traduire par un simple engorgement du foie, ou une insuffisance hépato-biliaire. Ce malaise disparaît rapidement au fur et à mesure du processus de détoxification.
Par la suite, comme pour les animaux ou les enfants qui ont l’instinct naturellement très développé (contrairement à nous), on retrouve spontanément son instinct, et une fois que la première vague de nettoyage est passée, on se met aisément à apprécier le goût et les sensations que l’absorption d’eau chaude nous procure, puisque le corps en retient les effets positifs. 

A vrai dire, si vous avez déjà jeûné (et donc déjà vécu physiquement les effets du jeûne), vous avez de grandes chances de reconnaître certains symptômes que l’on ressent en début de jeûne. C’est assez inattendu finalement, mais c’est rassurant lorsqu’on connait les effets positifs de ce genre de symptômes.

La seule contre-indication que je connaisse est le cas d’ulcère ou d’inflammation de l’estomac, justement à cause de la capacité de l’eau chaude à la dilatation des tissus. Dans ces cas là, il sera intéressant de se mettre à regarder le problème de plus près pour commencer à le traiter sérieusement.
Pour le reste à ce que je sache, elle n’est pas toxique, dangereuse ou contre-indiquée.

Les petits conseils et les trucs à savoir:
– On évite de boire beaucoup d’eau chaude avant un repas, car elle va ralentir le processus de digestion.
– Il est plus intéressant de boire de petites quantités tout au long de la journée, plutôt que quelques grosses prises d’un coup (valable aussi pour toutes les boissons en général)
– Il est plus intéressant de boire de l’eau chaude seule plutôt qu’un thé ou une tisane (toutefois, dans le cas d’une cure de plante sous forme d’infusions à prendre plusieurs fois par jour, on hésite pas à se traiter comme il faut. De même si on a une envie subite de tisane ou de quoi que ce soit d’autre.).
Le plus important à retenir : à choisir, il vaudra mieux privilégier pour le corps la prise d’eau chaude ou tiède lorsqu’on a soif plutôt que l’eau froide (et pire si elle est glacée).
– Le petit plus : l’eau chaude a un effet coupe faim.

 

vatapittakaphaVatta, Pitta ou Kapha ? 
Pour finir, voici un petit test, si l’Ayurveda vous a intrigué, pour savoir quel est votre type de constitution :

 http://www.veda.ch/ayurvedashop/ayurveda_test.html?___store=view_f

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s